Toujours plongée dans Harry Potter, j'ai redécouvert aujourd'hui le terme  incartable ...

En référence au cheminement, à la ligne droite et aux chemins de traverse qui me caractérisent....

j'aime à penser que ma géographie intérieure (celle de mon âme et de mes pensées), toujours en mouvement et toujours prompte à découvrir, est totalement incartable, c'est à dire qu'elle se refuse à être cartographiée.

En l'occurrence c'est le château de Poudlard, commes les autres écoles de sorcellerie, qui sont incartables, ainsi que le 12 square Grimmaurd...

Dans le même élan, recherchant des informations sur la taille des baguettes magiques (j'ai démarré la création de baguettes) d'Harry et de ses amis de Poudlard, j'ai trouvé un autre mot jusqu'alors inconnu : la préquelle.

''Il s'agit (selon wikipedia) d' une œuvre réalisée après une œuvre donnée, mais dont l'action se déroule avant du point de vue de l'univers de fiction. C'est un « épisode précédent mais réalisé après ». Cela pointe la différence entre le déroulement du temps de la fiction et celui du temps réel. Les préquelles se retrouvent sous diverses formes, comme dans la littérature, le cinéma, les séries télévisées, ou encore dans l'univers des jeux vidéo.''

Or donc J K Rowlings a écrit une préquelle, que vous pouvez lire sur la Gazette du sorcier. Dont je reprends le logo ci-dessous. Au passage, vous pouvez vous référer à l'encyclopédie Harry Potter, qui est une mine !

logo_sorciere.gif